Actualités

Quelles plantes choisir pour parfumer un jardin ?

Quelles plantes choisir pour parfumer un jardin ?

Quels plantes choisir pour parfumer un jardin ?

Notre odorat sollicité par les plantes 🌹


Les plantes ont le pouvoir de stimuler notre sens olfactif. En intégrant des essences parfumées dans un espace vert, cela crée un lieu distinct et personnalisé qui marque les
esprits.


L’objectif est de créer des zones où les arômes se mélangent harmonieusement sans provoquer de saturation. Cependant, combiner différentes variétés dans un même jardin requiert une réflexion approfondie. En effet, cette sélection doit prendre en compte les saisons, afin d’offrir une expérience olfactive changeante au fil de l’année, ainsi que les différents parfums existants : sucrés, fruités, citronnés, miellés, boisés, herbacés, balsamiques, d'agrumes, et bien d'autres.


En plus d'ajouter une dimension sensorielle à notre environnement, les plantes parfumées sont des alliées importantes pour la biodiversité puisqu’elle attirent les insectes pollinisateurs tels que les abeilles et les papillons.

Le ROSIER André Le Nôtre® Romantica® 'Meiceppus'

Un charme éternel

Cette variété hybride de thé vous charmera avec sa magnifique floraison et son parfum intense. Elle a été honorée de prestigieux prix tels que la Médaille d'Or, la Coupe du Parfum et la Rose du Public.

 

La floraison de cet hybride débute à l’arrivée de l'été et persiste jusqu'en octobre. Elle offre de grandes fleurs de 12 cm de diamètre qui se composent d’une soixantaine de pétales s’épanouissant en corolles chiffonnées. Elles diffusent un parfum envoûtant de rose de cent-feuilles, agrémenté de subtiles notes fruitées d'abricot.

 

Cet arbuste, à la croissance rapide, possède des rameaux robustes et épineux qui soutiennent un feuillage vert moyen. Ce dernier est reconnu pour sa remarquable résistance face aux maladies.

 

Le rosier André le Nôtre s'insère parfaitement dans un massif et est à la fois une excellente plante isolée. De plus, il peut contribuer à la création de superbes bouquets de fleurs.

Le PHILADELPHUS coronarius

Seringat le plus odorant de sa gamme

A l'arrivée du printemps, il dégage un parfum puissant de fleur d'oranger et de jasmin qui embaume tout un espace. Cet arbuste attire aussi bien notre odorat que notre regard. En effet, son allure désordonnée et ouverte, à la base presque aussi large que haute, ne peut être qu'admirée. Ses feuilles, d'un vert moyen et dentelées sur les bords, arborent une teinte jaune à l'approche de l'automne avant de se détacher de leurs branches.

 

Durant le mois de mai et de juin, ce sont ses nombreuses fleurs blanches aux anthères jaunes qui le subliment. Ces fleurs nectarifères ne se contentent pas d'apporter un esthétique agréable, elles diffusent également un parfum attrayant qui attire les pollinisateurs, favorisant ainsi la biodiversité.

 

Très facile de culture, cet arbuste se développe sous différents climats et s'adapte à tout type de sol. Pour profiter de son délicieux parfum, il est conseillé de le planter sous le vent. Cependant, même s'il possède une bonne capacité de reprise, il faut éviter de l'exposer à des vents forts qui risqueraient de l'endommager.

Le SARCOCOCCA confusa

L’incontournable des jardins en ville. 

Arbuste décoratif d’hiver, le Sarcocoque confus se distingue par sa floraison précoce. De décembre à mars, il se pare de charmants bouquets composés de cinq fleurs blanches sans pétales, formées par de longues étamines blanches aux anthères jaunes. Malgré leur taille modeste de 3 à 5 mm, les petites fleurs du Sarcococca confusa diffusent un puissant parfum de jasmin et de muguet qui parvient à embaumer une large zone. 

 

En période estivale, des petites fruits ronds pourpre font leur apparition. A la fin de la saison, ils se colorent d’un noir brillant, ressemblant ainsi à des olives. Mais contrairement à ces dernières, ils ne sont pas comestibles. Toutefois, ils sont très appréciés par les oiseaux. 

 

Cet arbuste, au feuillage vert sombre et à la croissance lente, répond parfaitement aux exigences de culture en milieu urbain : il résiste à la pollution, est peu sensible aux maladies et demande un entretien minimal, à condition qu’il soit planté en sol non calcaire et à l’ombre. 

L'HAMAMELIS x intermedia ‘Pallida’

L’arbuste au spectacle hivernal 

L’hamamélis fait partie des rares arbustes qui offrent une floraison hivernale. Originale, unique et spectaculaire, elle lui doit son nom de Noisetier des sorcières. 

 

En effet, ses fleurs, à l’allure d’une araignée d’or, se composent de 4 pétales chacune. Elles se distinguent par leur couleur jaune soufrée, leur forme de rubans froissés et également par le parfum mielleux et envoûtant qu’elles dégagent. 

 

Le spectacle flamboyant de cet hamamélis ne se manifeste pas uniquement durant la période hivernale. Il se renouvelle à l’automne au moment où les feuilles deviennent jaunes à la bordure rouge et où les fruits apparaissent. À la fin de la saison, fleurs et fruits se mélangent harmonieusement. Et entre ses deux périodes, l’arbuste se remarque par son allure élégante, caractérisée par de longues branches ornées d'un feuillage vert persistant. 

 

Conseil 💡 : Planter-le dans un sol non calcaire et à l’abri des vents desséchants. 

 

Retrouvez la Selec’Plandanjou toutes les semaines sur LinkedIn : @PLANDANJOU.
Vous ne connaissez pas la Selec’Plandanjou ? Pour en savoir plus, cliquez-ici.

 

#professionnelsduvegetal #plantesparfumees #paysage #espacesverts #aménagements #pépinières #jardin

 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. CookiesDonnées personnelles

Connexion

Menu